Insertion de données

Insertion de données

8 mai 2021

Maintenant, vous possédez une base de données et des tables.
Passons au remplissage de celles-ci.

Prenons l'exemple d'une table SQL logements ayant les colonnes suivantes dans l'ordre :

id INT PRIMARY KEY AUTO_INCREMENT
type VARCHAR(4)
price DECIMAL(10,2)
created_at DATE

Insérer une donnée

Spécifier toutes les colonnes

INSERT INTO logements VALUES ('F3', 85000, '2021-05-10')

L'ordre des données à insérer est très important : s'il n'est pas respecté, une donnée pourrait atterrir dans la mauvaise colonne. Il est primordial de renseigner toutes les colonnes même si vous ne souhaitez pas y insérer une donnée.

Seule la colonne id n'a nullement besoin d'être mentionnée. Cette colonne étant en auto-incrément, le système se chargera de la remplir de la bonne donnée.

Spécifier les colonnes souhaitées

INSERT INTO logements (price, created_at) VALUES (85000, '2021-05-10')

Cette solution est similaire à la première, mais quelques changements s'opèrent. Juste après le nom de la table, on indique le nom des colonnes souhaitées entre parenthèses, suivi du mot VALUES et, dans les parenthèses suivantes, on indique les valeurs propres à chaque colonne.

Vous n'êtes pas obligés de spécifier toutes les colonnes dans cette requête-là.

Attention à ce que l'ordre des données respecte l'ordre des colonnes.

Insérer plusieurs données

Si vous avez plusieurs données, il est possible d'utiliser une seule requête plutôt que de répéter celle présentée en exemple ci-dessus.

INSERT INTO logements (type, price, created_at) VALUES 
('F3', 130000, '2021-05-10'),
('F5', 287000, '2021-05-07'),
('F2', 85000, '2021-05-04')

Cette syntaxe est la plus facile à utiliser pour insérer plusieurs données.

Les données de type texte doivent être soumises entre guillemets.