MailHog ou les e-mails localement

MailHog ou les e-mails localement

28 décembre 2021

Quand on développe une application en local, on peut se retrouver à vouloir envoyer des e-mails et par la même occasion, tester et vérifier qu'ils soient bien envoyés. Alors, on peut désigner une boite mail en ligne tel que Gmail, Live ou autre, mais si vous devez en envoyer des centaines d'un coup, vous risqueriez d'être passé dans les spams.

Nous verrons comment fonctionne MailHog et comment il peut répondre à nos besoins à ce niveau-là. Il s'agit d'un outil open-source de test d'emails permettant de créer un faux serveur SMTP configurable facilement. Il est peut-être installé sur Mac, Windows et Linux.

Installation

Mac

Pour installer MailHog sous Mac, nous utiliserons Homebrew. Si vous n'avez pas Homebrew d'installer sur votre machine, utilisez la commande suivante dans un premier temps :

/bin/bash -c "$(curl -fsSL https://raw.githubusercontent.com/Homebrew/install/HEAD/install.sh)"

Installation de MailHog

brew update && brew install mailhog

Enfin, démarrer celui-ci :

brew services start mailhog

Dorénavant, vous pouvez accéder à la vraie fausse boite mail via l'URL "http://localhost:8025" et le serveur SMTP est accessible via l'URL "localhost:1025".

Linux

Sous Debian ou Ubuntu, les commandes seront les suivantes :

sudo apt-get -y install golang-go
sudo apt-get install git
go get github.com/mailhog/MailHog

Enfin, pour le démarrer, vous devez le lancer depuis son chemin, donc cela dépend de votre système Linux. Par exemple, sous Ubuntu, la commande est :

~/go/bin/MailHog

Désormais, vous pouvez accéder à la vraie fausse boite mail via l'URL "http://localhost:8025" et le serveur SMTP est opérationnel via l'URL "localhost:1025".

Windows

Pour windows, vous aurez besoin d'un exécutable disponible ici : https://github.com/mailhog/MailHog/releases

Téléchargez le fichier EXE correspondant à votre machine et exécuter le fichier tout simplement. Une fenêtre de terminal s'ouvrira activant par la même occasion le serveur SMTP de MailHog.

Il est possible de Windows émet des alertes de sécurité. Autorisez-le à s'exécuter.

Attention ! Ne fermez pas l'invite de commande qui s'ouvre sous peine d'arrêter le serveur SMTP

À présent, vous pouvez accéder à la vraie fausse boite mail via l'URL "http://localhost:8025" et le serveur SMTP est opérationnel via l'URL "localhost:1025".

Utilisation

Maintenant que le serveur SMTP est installé et en fonctionnement, réglez votre application en redirigeant les mails sur le serveur SMTP "localhost:1025". Vous pourrez consulter la bonne réception de vos emails tests sur l'interface Web disponible à l'URL : http://localhost:8025